Deuil en périnatalité: Groupe de parole et d’entraide

Qu’est-ce que le deuil périnatal

Le deuil périnatal est souvent vécu par des jeunes parents qui n’ont jamais été confrontés à la mort, Pour eux attendre un enfant n’avait qu’une issue ; la joie de la naissance, la vie qui se perpétuait et la famille qui se créait. Aussi quand les parents sont face à l’inéluctable, ils découvrent un autre monde ; celui de la mort. Le deuil en périnatalité est différent d’un autre deuil, parce que les parents qui le vivent n’auront pas ou très peu vécu avec « l’enfant » perdu. Cette perte est considérée comme un non-évènement par l’entourage et la société en général.

Ce jugement va isoler les femmes et les hommes concernés alors qu’ils vivent un vrai deuil et qu’ils ont besoin de partager leur vécu avec des personnes vivant ce même drame pour pouvoir avancer dans le processus du deuil en parcourant toutes les étapes du deuil.

 

Pourquoi est-ce un deuil différent ?

Comment faire le deuil d’un enfant qui n’a jamais vraiment existé ? Comment comprendre les espoirs déçus ? Qui peut savoir ce que représentait ce petit être et ce qu’il représentait dans les pensées de la mère ?
Toute une foule d’attentes non formulées, de souhaits et de désirs s’en sont allés en même temps que lui. Plus d’avenir. Il ne reste rien. Mais on ne veut pas oublier. Le deuil ce n’est surtout pas l’oubli, c’est le non-oubli.

 

Pourquoi se réunir pour parler ?

Participer à cet accompagnement n’a pas pour but un effet thérapeutique parce que le deuil, la perte font partie de la vie et pour en sortir il faut vivre le processus du deuil et vivre toutes les étapes du processus. C’est vraiment un chemin personnel que les personnes vont parcourir.
Le groupe de paroles permet de se rendre compte que ce qu’on vit est normal. Cette prise de conscience apaise et rétablit la confiance en soi.

De plus, le groupe de paroles permet aux couples de rétablir une communication qui pourrait être défaillante et de prendre conscience de ce que l’autre vit ou a vécu.

C’est vraiment le partage qui est réparateur !

 

Toutes les personnes qui participent au groupe de parole expriment le même besoin qui est de se rencontrer et de partager son expérience. C’est une écoute qui rassure quant à son propre cheminement.

 

EN PARLER C’EST DÉJÀ ALLER MIEUX !

 

Pour connaître les dates du prochain groupe de parole autour du deuil :

therapie-humaniste.ch/…/groupe-de-parole-et-dentraide-avec-dates.pdf

Les commentaires sont fermés